Comment se lancer dans l’apiculture ?

Comment se lancer dans l’apiculture ? 943 627 Digital Evolution

Comment se lancer dans l’apiculture ?

Si vous souhaitez vous lancer dans le domaine de l’apiculture, vous pourriez être découragé par les nombreuses informations que vous trouverez sur internet. Mais il n’en est rien. Nous avons rassemblé en 5 étapes tout ce qu’il faut savoir pour bien débuter en apiculture.

Étape 1 : Comment se former en apiculture ?

Avant de commencer cette aventure, il est primordial de rencontrer des acteurs expérimentés en apiculture. Ceux-ci pourront vous fournir les bons conseils pour mieux comprendre cet insecte si précieux pour la biodiversité et que nous cherchons à protéger

Comment entrer en contact facilement avec un apiculteur expérimenté ?

– Rejoindre une association d’apiculteurs.

– Chercher un professionnel dans votre région.

– Entrer en contact avec un rucher école qui se situe près de chez vous.

– Suivre un stage d’apiculture (prix d’une formation complète entre 150 et 300 euros.

Vous pouvez également lire le livre La ruche et les abeilles à hauteur d’enfant, éditions Rouergues, de Fabrice Allier, ingénieur, à l’Institut technique et scientifique de l’apiculture et de la pollinisation d’Avignon.

Étape 2 : Comment choisir l’emplacement des ruches ?

Le choix de l’emplacement de vos ruches est une étape primordiale puisque celui-ci influencera directement leur productivité. La santé de votre colonie dépend en grande partie de l’emplacement choisi. De plus, de nombreuses législations doivent être respectées à ce niveau. Par exemple, on ne peut pas en installer à proximité immédiate d’une habitation.

Quelques conseils pratiques pour choisir le meilleur endroit où installer vos ruches :

– Une orientation plein sud est à privilégier

– La ruche doit absolument être protégée des vents puissants. Un endroit ombragé reste le meilleur compromis possible.

– Il est important que vos abeilles puissent avoir un point d’eau à proximité de la ruche. Si ce n’est pas le cas, un simple abreuvoir fera l’affaire.

– L’emplacement choisi doit être accessible en véhicule motorisé afin de faciliter les interventions, notamment la récolte. Veillez cependant à ne pas être trop exposé pour limiter le risque de vol.

– Vous devez, évidemment, obtenir la permission du propriétaire du terrain sur lequel vous allez placer les ruches.

– Au sujet des distances de sécurité légales, nous vous conseillons de prendre contact avec votre préfecture. Celle-ci pourra vous faire part des différentes législations en vigueur à ce sujet dans votre territoire.

Point important: il faut déclarer vos ruches ! Pour cela, rendez vous sur ce site: www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr

Étape 3 : Quel matériel utiliser pour exploiter une ruche ?

Les apiculteurs sont réputés comme étant des personnes très débrouillardes, capables de créer leurs propres outils et matériel s’ils en ont besoin. Effectivement, ceci représente une réelle qualité mais cela ne suffit pas. Avant d’arriver à leur niveau de connaissance, nous vous conseillons de vous munir du matériel de base nécessaire à l’apiculture. Celui-ci permettra à vos abeilles de vivre dans un endroit sûr et sain pour elles.

Pour commencer à installer votre essaim, il vaut faut acquérir une ruche. Le modèle le plus utilisé est la ruche type dadant. Il se compose de :

– Le support: il est souvent vendu séparément de la ruche

– Le fond de ruche: c’est la base de votre structure

– Le corps de la ruche: cette pièce est faite pour accueillir la reine ainsi que le couvain

– Les cadres de la ruche: ils servent de base pour les rayons

– La hausse de la ruche: extension qui permet aux abeilles de stocker le surplus de miel produit.

– Un « nourrisseur » sert à alimenter vos abeilles en période hivernale.

– Une grille à reine: cela sert à empêcher la reine de pondre à l’intérieur de la hausse.

– Le toit de la ruche

– Le couvre-cadre

Vous pouvez également acheter des produits anti frelons asiatiques qui représentent une réelle menace pour vos abeilles.

Il vous faudra également vous procurer du matériel qui servira à votre propre protection sur le lieu de votre exploitation apicole:

– Un lève cadre et éventuellement une brosse

– Une combinaison et des gants de protection

– Un enfumoir

– Un journal de bord qui vous servira à suivre l’évolution de vos ruches.

Ces différents matériels peuvent coûter cher pour certaines personnes, c’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à chercher des partenaires financiers qui pourraient vous soutenir dans votre projet.

Étape 4 : Comment et quand installer les abeilles ?

Notre premier conseil : installez plusieurs ruches. Cela vous permettra d’équilibrer les colonies un peu faibles et de garantir leur survie lors de la période hivernale. Au niveau des différentes saisons, le printemps est la meilleure période pour introduire des abeilles. Il existe en réalité plusieurs façons d’en acquérir, les voici:

– Acheter vos abeilles en ligne

– Acheter vos abeilles (ou une production d’essaims) auprès d’un éleveur

– Quand vous serez plus expérimenté vous pourrez récupérer un essaim directement dans la nature.Une fois installées, vos abeilles élèveront elles-même une reine, primordiale à l’avenir de votre ruche.

Étape 5 : La préparation de votre matériel

Commencez par installer votre matériel avant l’arrivée de vos abeilles. Nous vous conseillons de peindre la ruche avec l’aide d’une huile de lin ou des peintures adaptées afin d’assurer sa longévité. Ensuite, vous pouvez directement assembler votre structure et la placer à l’endroit voulu. On commence d’abord par le corps de ruche qui recevra les 3 ou ‘ cadres qui contiennent l’essaim. 

Entraînez vous également à allumer votre enfumoir, c’est primordial !Vous pouvez utiliser du combustible acheté chez votre fournisseur de matériel ou bien des copeaux de bois et de l’herbe ramassés à proximité du rucher.

Apprenez à maîtriser le lève cadre. Cet outil est destiné à décoller les parties de la ruche que les abeilles vont coller entre elles avec de la propolis. Pour ne pas l’égarer nous vous conseillons d’utiliser le B-stick : un brassard avec un support aimanté sur lequel le lève cadre sera attaché.

Dans notre catalogue d’accessoires nous vous proposons le B-support, qui vous permettra de poser vos cadres sur le bord de la ruche lors de votre intervention sur le rucher.

Vous pourrez également commander , sur demande, un support de ruche métallique, bien utile pour assurer la stabilité de votre ruche et pour la protéger des agressions des ravageurs.

    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant Arbre.